Politique relative aux cookies

Ricoh utilise des outils de collecte de données tels que les cookies pour vous offrir une meilleure expérience lors de l'utilisation de ce site. Cliquez ici pour savoir comment modifier ces réglages et obtenir plus d'informations sur les cookies.

Les deux tiers des travailleurs européens attendent des employeurs qu’ils aident à résoudre les problèmes de société

Le rapport de Ricoh sur l'avenir du travail (Future of Work) examine la façon dont la collaboration, la finalité, la durabilité et la technologie forgeront l’emploi dans les 10 prochaines années

Ricoh Europe, Londres, le 15 octobre 2019 – Selon un nouveau rapport publié aujourd’hui par Ricoh Europe, les travailleurs attendent de plus en plus de leurs employeurs qu’ils contribuent positivement aux problèmes de société. Le rapport sur l’avenir du travail, (Future of Work) fruit du travail de recherche et de rédaction d’Arup, explore la façon dont la technologie va façonner nos emplois, et le rôle central que joueront la collaboration et la durabilité.

Selon les employés, c’est aux employeurs qu’il incombe d’utiliser le pouvoir de la technologie comme une force de changement positif au travail et au-delà. Un sondage venant appuyer ce rapport, mené auprès 3 000 travailleurs européens révèle que les trois quarts (74 %) d’entre eux croient qu’à mesure que la technologie améliore et automatise les tâches, les employeurs doivent donner à leur personnel les moyens d’atteindre un meilleur équilibre entre travail et vie privée. De plus, près des deux tiers (63 %) s'attendent à ce que les employeurs exploitent les gains en rentabilité offerts par la technologie d’automatisation pour les réinvestir en faveur de leurs employés et de la collectivité.

Les deux tiers (65 %) des travailleurs européens attendent de leurs employeurs qu’ils fassent partie de la solution pour les problèmes de société comme le changement climatique et les inégalités. D’autre part, 28 % d’entre eux seraient prêts à accepter une diminution de salaire de 10% pour pouvoir travailler pour un employeur engagé dans la résolution de problèmes sociétaux.

Malgré tout, la majorité des travailleurs sont sceptiques quant aux intentions de leur employeur. Les deux tiers (65 %) pensent que les entreprises utiliseront la technologie pour augmenter leurs profits et supprimer des emplois.

David Mills, PDG de Ricoh Europe, explique : « Grâce à l’informatique en nuage, l’intelligence artificielle, la réalité mélangée et la robotique, une vaste gamme de technologies va changer notre façon de travailler dans les 10 prochaines années. Les organisations doivent prendre des décisions judicieuses et adopter la technologie qui correspond à leurs besoins. Mais la technologie n'est pas une solution miracle ou un substitut aux travailleurs - ceux-ci resteront essentiels à la force de travail de l'avenir. »

« La collaboration et la durabilité doivent être au centre de l’entreprise moderne. Les individus attendent des employeurs qu’ils donnent l’exemple et contribuent de manière plus positive aux collectivités dans lesquelles ils opèrent. La collaboration est essentielle à la lutte contre les grands problèmes auxquels nous faisons face dans la société moderne - elle ne peut pas être laissée aux seuls pouvoirs publics et aux organisations sans but lucratif. Les entreprises qui investissent les profits tirés de la technologie dans les collectivités prospèreront et attireront les meilleurs talents. Chez Ricoh, nous croyons que le meilleur moyen d’atteindre cet objectif est d’harmoniser notre travail sur les objectifs de développement durable de l’ONU. »

Le rapport sur l’avenir du travail analyse plus de 100 sources, afin de réunir la meilleure réflexion ainsi que des cas d’utilisation sur la façon dont la technologie façonnera l’emploi. Il constate que la technologie entretiendra de nouveaux modes de collaboration entre les humains, entre les humains et les machines, et entre les machines et d'autres machines (l’automatisation).

Il conclut que l’automatisation et la technologie détermineront les priorités des entreprises, mais il estime que le rôle des humains dans le travail demeurera essentiel pour que les entreprises opèrent de façon durable. En fin de compte, la technologie libèrera les travailleurs des tâches laborieuses pour qu’ils se concentrent sur des travaux plus profitables et gratifiants, et permettra aux entreprises de réinvestir dans des contributions plus positives pour la société.

Un examen plus approfondi sur l’Europe :

Les gains provenant de la technologie devraient être réinvestis pour améliorer l'équilibre travail-vie privéLes employeurs doivent jouer un rôle pour résoudre les problèmes de société tels que le changement climatique ou les inégalitésLes employeurs devraient réinvestir les profits tirés de la technologie au sein des collectivités et auprès des individus qui les composentLes entreprises utiliseront la technologie pour augmenter leurs profits et supprimer des emplois
Royaume-Uni71 %51 %51 %68 %
France72 %70 %62 %68 %
Allemagne78 %66 %67 %63 %
Italie74 %68 %71 %62 %
Espagne80 %68 %76 %73 %
Pays-Bas70 %67 %51 %58 %

Apprenez-en davantage sur l’importance d’accorder la priorité à la durabilité et aux individus dans l'avenir du travail, en téléchargeant le rapport complet ici.

Pour plus d'informations rendez-vous sur www.ricoh.fr

À propos de l’étude : 3 000 employés de bureau ont été sondés entre le 30 août et le 5 septembre 2019 par Opinium Research LLC. Parmi eux, 500 répondants étaient établis au Royaume-Uni, en France, en Allemagne, en Espagne, en Italie et aux Pays-Bas.

|A propos de Ricoh|

Ricoh dynamise les espaces de travail numériques avec des technologies innovantes et des services permettant à chacun de travailler plus intelligemment. Depuis plus de 80 ans, Ricoh continue à innover et à utiliser cela pour fournir à toutes les entreprises, de toute taille, des systèmes de gestion documentaire, des services informatiques, des solutions d’impression de production, des systèmes de communications visuelles, des appareils photos numériques et des systèmes industriels à la pointe.

Le Groupe Ricoh, dont le siège est situé à Tokyo, est présent dans environ 200 pays et régions. Pour l’exercice fiscal clos en mars 2019, le Groupe Ricoh a réalisé un chiffre d’affaires mondial de 2,013 milliards de yens (soit approximativement 18, 1 milliards de dollars USD).

Pour plus d'informations, rendez-vous sur le site http://www.ricoh.fr

Retrouvez-nous sur Facebook : www.facebook.com/RicohFrance
Suivez-nous sur Twitter : www.twitter.com/ricohfrance
Suivez-nous sur Instagram : https://www.instagram.com/ricohfrance/
Abonnez-vous à notre chaîne YouTube : https://www.youtube.com/user/RicohFrance